Pourquoi faut-il bouger pour bien vieillir garder un cƓur en forme ?

par | Nov 7, 2021 | Autres

Faut-il bouger pour bien vieillir ? La réponse est OUI !

Le mouvement est un Ă©lĂ©ment essentiel pour notre bon vieillissement. Les raisons sont multiples et influencent positivement notre santĂ© physique et psychologique. 

Comment en profiter pleinement ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.
Faisons le point sur les solutions qui sont à votre disposition pour en faire une de vos bonnes habitudes. Et tentons de comprendre pourquoi le mouvement est si important pour notre bon vieillissement. 

De plus, nous aborderons la thĂ©matique Ă©pineuse du dĂ©conditionnement et des consĂ©quences que cela peut avoir sur votre santĂ© (et votre bien ĂȘtre). D’oĂč l’importance de le prĂ©venir aussitĂŽt que possible pour conserver un corps en bonne santĂ© !

🎙 Article prĂ©parĂ© en vue de l’intervention de Bouger Now pour une confĂ©rence en ligne de Vieillir et Rayonner ! Merci Ă  Marie Jo pour ta confiance 😉 Le site web vieilliretrayonner.com 

Rester actif et en mouvement, ça veut dire quoi concrÚtement?

Rester actif signifie de rĂ©aliser une activitĂ© qui met notre corps en mouvement et qui nĂ©cessite une dĂ©pense d’énergie par notre organisme. C’est-Ă -dire que les diffĂ©rentes parties de notre corps se dĂ©placent dans l’espace, durant un temps donnĂ©. 

C’est l’inverse d’ĂȘtre immobile. D’ailleurs, le mouvement permet d’éviter la sĂ©dentaritĂ©.
En pratique, une premiĂšre recommandation simple : tĂąchez de passer plus de temps en mouvement plutĂŽt qu’Ă  ĂȘtre immobilisĂ©. 

Pourquoi est-ce si important de bouger pour sa santé?

Notre corps est conçu pour bouger. Il a besoin de mouvement pour


  • Garder des articulations mobiles 
  • Conserver un tonus musculaire
  • Le bon fonctionnement de nos diffĂ©rents systĂšmes : 
    • systĂšme respiratoire
    • systĂšme cardiovasculaire
    • systĂšme digestif
    • etc.

Un exemple tout simple est le problĂšme de constipation, qui est souvent liĂ© Ă  la prise de certains mĂ©dicaments. Le mouvement est favorable Ă  ce problĂšme ! En effet, le mouvement stimule notre organisme d’une maniĂšre favorable pour lutter contre diffĂ©rents problĂšmes de santĂ© (et il peut mĂȘme les prĂ©venir !)

Quels sont les bĂ©nĂ©fices du mouvement sur le cƓur?

Bouger est important pour votre cƓur car il lui permet de bien fonctionner. Votre muscle cardiaque a besoin d’ĂȘtre stimulĂ© pour assurer ses fonctions. De mĂȘme qu’il est important d’avoir un cƓur en forme pour rester en bonne santĂ©. Vous constatez que tout est liĂ©. 

Qu’est-ce que ça apporte dans l’idĂ©e de bouger pour bien vieillir?

Le mouvement apporte de nombreux avantages sur l’organisme. Le fait de rester actif et de bouger permet au cƓur de rester, le plus longtemps possible, en bonne santĂ© !

Nous pouvons prendre quelques exemples : 

  • Au niveau des articulations, le mouvement permet d’éviter que les articulations deviennent raides et cela aide Ă  garder une bonne mobilitĂ© globale. De plus, cela permet de prĂ©venir les douleurs. 
  • Au niveau des muscles, cela permet de garder une bonne condition physique globale. Cela signifie de conserver sa force, son endurance, sa puissance. Des Ă©lĂ©ments qui sont indispensables au quotidien si on veut Ă©viter d’ĂȘtre rapidement fatiguĂ©.
  • Au niveau respiratoire et cardiaque, le mouvement vous aide Ă  gĂ©rer vos efforts et votre respiration. En rĂ©sumĂ©, cela revient Ă  dire que bouger aide votre corps Ă  mieux fonctionner (d’une maniĂšre plus optimale et Ă©conomique).
  • Etc

Pourquoi maintenir l’équilibre et prĂ©venir le risque de chute?

Avec l’ñge, l’équilibre diminue naturellement
cela signifie que le risque de chuter augmente graduellement. Hors, les chutes sont Ă  Ă©viter car elles provoquent


  • Des fractures
  • Des hospitalisations
  • Une rĂ©duction de l’activitĂ©
    • peur de chuter
    • limitation fonctionnelle
  • Perte de son indĂ©pendance
  • DĂ©cĂšs
  • Etc

Et elles participent Ă  un dĂ©conditionnement de votre capacitĂ© physique globale ! Ce qui mĂšne souvent Ă  une perte de l’autonomie
 Cela signifie “devenir dĂ©pendant”. 

Comment maintenir l’équilibre?

Le plus important est de continuer Ă  bouger. Le meilleur exercice pour conserver son Ă©quilibre est la marche. Bien entendu, la pratique d’une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre n’est que favorable ! 

Bouger pour bien vieillir et éviter le déconditionnement

C’est quoi le dĂ©conditionnement? (SarcopĂ©nie, perte de force,…)

Au moins votre corps bouge, au plus il perdra de forces. Cette inactivitĂ© mĂšne Ă  un dĂ©conditionnement qui est physique, psychologique et social. 

Tout d’abord, il y a le dĂ©conditionnement naturel liĂ© Ă  l’ñge. En effet, avec l’ñge, la masse musculaire diminue, la densitĂ© osseuse baisse, la capacitĂ© physique se rĂ©duit, etc. Tous ces Ă©lĂ©ments tendent Ă  induire un dĂ©conditionnement physique global. 

Ensuite, on retrouve Ă©galement des facteurs qui accĂ©lĂšrent ce dĂ©conditionnement : des histoires de chutes, une inactivitĂ© et sĂ©dentaritĂ© importante, 

Tout cela amùne à


  • Une perte de l’autonomie
  • Une augmentation de l’ostĂ©oporose
  • Un risque de chute plus important
  • Etc

D’oĂč l’importance de bouger car vous pouvez directement agir pour prĂ©venir ce dĂ©conditionnement et faire en sorte de garder un corps en forme. Et oui, il faut bouger pour bien vieillir !

❓ Qu’est-ce que la sarcopĂ©nie ? Il s’agit d’une baisse de la masse musculaire qui est significative aprĂšs 50 ans. D’ailleurs, l’activitĂ© physique est le meilleur moyen de prĂ©vention contre la sarcopĂ©nie !

Est-il bon de pratiquer une activité physique à tout ùge ?

La rĂ©ponse est oui ! Voici les 3 Ă©lĂ©ments auxquelles il faut faire attention : 

  • L’intensitĂ© doit ĂȘtre adaptĂ©e Ă  votre capacitĂ© physique
  • Toute douleur est Ă  proscrire
  • Au plus on vieillit, au plus on Ă©viter les activitĂ©s avec des impacts

Comment commencer Ă  bouger ? Le programme minimum !

Pour commencer Ă  bouger pour bien vieillir, il est important de :

  1. Y aller progressivement
  2. Réaliser une activité de bonne intensité
  3. Reproduire l’effort rĂ©guliĂšrement

0 commentaires